Ils étaient nombreux, hier, à entourer Muriel Boulmier, la Directrice générale de Ciliopée, et Frédéric Soulier, le Maire de Brive, pour l’inauguration des 25 maisons bâties en retrait de la ville, dans une zone calme et propice à la vie résidentielle. Des élus, des collaborateurs au projet, des membres de la famille Espinassouze mais aussi des locataires, impatients de découvrir l’agencement de leur futur logement.

Ci-dessous, le discours prononcé par Muriel Boulmier, Directrice Générale de Ciliopée, lors de l’inauguration

Lorsque nous avons initié ce double partenariat CILIOPEE COPROD, puis COPROD BRIVE, nous ne savions pas que nous serions réunis dans cette nouvelle grande région dont nous ne connaissons pas le nom.

Mais, Monsieur le Maire, avec vous nous avons innové et nous avons noué le partenariat public privé au service de l’intérêt général de la dynamique du territoire et des besoins des habitants.

C’est pourquoi COPROD a réalisé ces 25 maisons, des T3 et T4 avec jardin et garage, dont le loyer s’échelonne de 367 € à 585 € conçues en efficacité énergétique pour diminuer le montant de la quittance. Le climat est rude et le coût du chauffage représente la part la plus importante des charges. Le Groupe CILIOPEE est engagé dans l’efficacité énergétique depuis 2006. Nous avons 10 ans de recul et d’évaluation. Tous les résultats ont conforté nos choix, il est normal que nous poursuivions l’action en Corrèze avec COPROD.

C’est la raison pour laquelle COPROD a engagé 500 000 € de fonds propres pour réduire de 12 KWH la norme de la RT (réglementation thermique) 2012.

Monsieur le Maire, vous nous avez épaulé avec la subvention de l’agglomération, le Conseil Départemental a de la même manière soutenu le projet mais aussi les entreprises qui ont investi 114 000 € au titre d’action logement et je salue la présence de Pierre Talamona, Président de la Fédération du Bâtiment et administrateur de la COPROD.

Au-delà du confort et de la qualité, qui tiennent au bâti, il y a le quotidien. Et déménager coûte cher. Aussi, comme en Lot-et-Garonne, nous avons exporté la bonne pratique du partenariat avec CONFORMA qui a meublé le logement témoin pour montrer l’occupation de l’espace. Les habitants de l’As de Cœur pourront bénéficier d’une remise de 15 % auprès du CONFORMA de Brive.

Je remercie en leur nom Monsieur Didier Trillot, Directeur des 2 CONFORAMA à Brive et à Ussel. Bien sûr, les locataires d’Ussel bénéficieront des mêmes avantages.

Vous voyez que nous sommes bien loin du vocable Habitat social et de son image désuète.

Pour ma part, je suis attachée à la notion européenne d’habitat abordable. Les efforts financiers conjoints que j’évoquais, Monsieur le Président de l’agglomération, auxquelles vous avez participé, ont permis d’offrir à des familles aux revenus modestes des logements de qualité à un prix abordable. C’est notre objectif.

Pour terminer, un mot sur l’As de Cœur, je suis émue que cette résidence s’inscrive au cœur de l’histoire de la région résistante. En harmonie avec les souvenirs de ma famille, avec mes relations, avec les anciens combattants, comme adjointe, par conviction que ceux qui portent la mémoire vive des sacrifices pour la liberté partagerons ces souvenirs pour faire rempart aux extrémismes.

Merci, Monsieur le Maire, d’avoir associé COPROD à cette aventure des temps modernes : restituer la mémoire, nous qui vivons dans l’instant, merci à Michel Espinassouze d’avoir choisi avec nous de nommer cette résidence l’As de Coeur. Nous souhaitons tous, Jean-Pierre Magnaudeix, les administrateurs de la COPROD, les collaborateurs dont Sophie Echave, Directrice, les entreprises qui ont réalisé les travaux avec l’architecte qui les a conçus, que ceux qui vont y vivre y soient heureux.